Le Top 6 mondial de la gestion de fortune: la Suisse toujours loin devant !

Suisse1Alors que la pression internationale s’accroît sur les centres financiers offshores dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment de capitaux, la dernière étude du cabinet Deloitte montre que peu d’investisseurs concernés par ces nouvelles mesures semblent décidés à retirer leurs avoirs des pays offrant une fiscalité attrayante. Preuve en est que la hiérarchie internationale des leaders de la gestion de fortune n’a quasiment pas évolué depuis 2008.

En 2014, c’est encore la Suisse qui parvient à tirer son épingle du jeu. En effet, la confédération Helvétique reste toujours numéro un mondial de la gestion de fortune avec près de 4000 milliards de francs suisses sous gestion. Sur ce montant astronomique, un peu moins de la moitié correspond à des francs suisses offshore alors que l’autre moitié appartient à des résidents suisses. En comparaison avec les chiffres de 2008, le ratio offshore / onshore a fortement évolué puisqu’on est passé de 42% de francs suisses onshore (placés dans le pays) à près de 50% aujourd’hui.

Cette tendance s’explique principalement par l’évolution de la législation Suisse. En effet, le pays a récemment annoncé qu’il abandonnerait définitivement le secret bancaire en 2018. Bien que cette nouvelle mesure ne concerne uniquement que les non-résidents qui placent leurs économies dans le pays, elle permet d’expliquer partiellement l’évolution de ce ratio onshore / offshore. Les personnes désireuses de continuer à bénéficier d’un système fiscal avantageux couvert par le secret bancaire seront donc contraintes de s’installer en Suisse à compter de 2018.

Le Top 6 mondial de la gestion de fortune

     1er : Suisse – 2023 milliards de dollars sous gestion

     2e : Royaume-Uni – 1518 milliards de dollars sous gestion

     3e : Les Etats-Unis – 1315 milliards de dollars sous gestion

     4e : Panama et les Caraïbes – 855 milliards de dollars sous gestion

     5e : Hong-Kong – 590 milliards de dollars sous gestion

     6e : Singapour – 435 milliards de dollars sous gestion

En termes d’évolution, les pays Asiatiques sont ceux qui enregistrent la plus forte croissance depuis 2008 (+142% pour Hong-Kong et +25% pour Singapour) alors que les paradis fiscaux des Caraïbes font face à une perte linéaire de leurs avoirs sur la même période (-47% depuis 2008). A noter également la bonne progression des Etats-Unis (+28%) qui devraient dépasser le Royaume-Uni dans les années à venir pour se hisser sur la 2e marche du podium.

Des nouvelles rassurantes pour les gérants de fortune Suisses avec de belles perspectives de développement. Toutefois, pour rester compétitifs et protéger leur savoir-faire et leur expertise, les gérants de fortune suisses doivent dès à présent développer des stratégies d’acquisition et surtout de fidélisation de leurs clients. Cela passe notamment par la mise en place d’outils métiers pour gérer et valoriser la relation client ainsi que des services à forte valeur ajoutée pour le client final (reporting sur mesure, accès mobile à leur portefeuilles, etc.)

Recent Posts

Leave a Comment