La multigestion : une réelle expertise

multigestion

Qu’est-ce que la multigestion ?

Par opposition à la gestion directe qui consiste à investir dans des titres vifs (actions et obligations essentiellement), la multigestion repose sur une construction de portefeuille de fonds de gestion active ou passive (Fonds Communs de Placement, Sicav et ETF), l’idée de base étant d’optimiser la diversification en cherchant des compétences sur toutes les classes d’actifs dans le but de générer des performances régulières.
La Multigestion a été historiquement considérée comme une “sous-gestion” réservée à des clients moins fortunés. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Elle est désormais pratiquée par des investisseurs particuliers, des institutionnels ou des gérants de fortune. Elle revient sur le devant de la scène avec une approche en architecture ouverte, de nature à sélectionner les meilleurs gérants dans différentes sociétés de gestion.
La gestion directe reste, cependant, privilégiée par certains gérants de portefeuilles et certains clients car il est difficile pour eux de déléguer à un tier (le gérant d’un fonds) une partie de la gestion de leurs actifs…

Quels sont les avantages de la multigestion ?

La multigestion permet aux investisseurs, en premier lieu, d’élargir l’univers d’investissement et d’avoir accès à de nombreuses classes d’actifs, sous-classes d’actifs et stratégies. On peut ainsi construire des portefeuilles plus diversifiés, réduire les risques et optimiser le couple rendement/risque (net de frais). On peut sélectionner les meilleurs spécialistes sur les différentes classes d’actifs, zones géographiques ou stratégies.
Dans le contexte actuel de faibles rendements obligataires (en baisse ces dernières années) et des marchés actions incertains (suite à une très forte progression depuis près de 10 ans), l’introduction de nouvelles stratégies s’impose. On peut considérer de nouvelles classes d’actifs de niche ou des stratégies moins traditionnelles telles que la dette émergente, les actions émergentes, les MBS ou bien les Cat Bonds, ainsi que les stratégies de performance absolue peuvent constituer des réponses adaptées à l’environnement actuel, à mettre en oeuvre à travers des fonds.

 

Comment sélectionner les fonds ?

Face à l’offre pléthorique de fonds, aux performances décevantes pour une grande partie, l’analyse, la sélection et le suivi des fonds sont essentiels.

La première étape consiste à effectuer une première sélection, en identifiant à partir d’une analyse quantitative (performance relative, volatilité, couple rendement risque, perte maximale) les meilleurs fonds par catégorie (classes d’actifs et stratégies).
Ce premier filtre doit être complété par une analyse qualitative sur la base d’étude de documents (reporting, présentation, DDQ etc..) et d’entretien avec des membres de l’équipe de gestion afin de mieux comprendre le processus et la stratégie d’investissement, la construction et l’exposition du portefeuille, l’organisation de l’équipe de gestion et la gestion du risque.
L’analyse de fonds de performance absolue sera différente de l’analyse de fonds directionnels. La performance des premiers dépend davantage de l’expertise des gérants. Contrairement à une idée reçue, les fonds ayant le plus d’actifs sous gestion, des sociétés de gestions les plus importantes ne sont pas toujours les meilleurs, le rôle des sélectionneurs de fonds est de repérer des gérants de talent qui ne sont pas encore connus du grand public. De plus, certains fonds de niche ne sont pas capables de répliquer leur performance passée quand leur taille dépasse un certain seuil… Il est donc important de découvrir ces fonds avant leur fermeture afin de capter la performance non réplicable par ailleurs.

 

Dernière étape : la construction d’un portefeuille de fonds.

La Multigestion ne se borne pas à la sélection des meilleurs fonds. Un chef cuisinier doit choisir, pour réaliser ses recettes, des ingrédients de très bonne qualité dont les saveurs se marient parfaitement et relever son plat avec des épices. C’est un peu la même chose pour le multigérant, qui doit choisir et combiner, d’excellents fonds, complémentaires, et gérer le risque avec les produits dérivés, afin de générer de l’alpha et de faire varier le beta de son portefeuille.

La sélection des différentes poches doit permettre au fonds de résister aux périodes de stress. L’architecte réalise différents tests afin de savoir si ses fonds sont corrélés non seulement aux différentes classes d’actifs mais aussi aux autres fonds intégrés dans le portefeuille. Il doit aussi avoir une gestion active et piloter son portefeuille en s’adaptant en continu aux évolutions de l’environnement économique et financier. Pour optimiser le couple rendement/risque en maîtrisant les frais, l’allocation du portefeuille dans les différentes classes d’actifs et stratégies pourra se faire en pourcentage du budget de risque préalablement défini (en terme de volatilité, de downside
risk, de VaR ou de maximum Drawdown). La contribution de chaque investissement au risque global du portefeuille tient également compte de la corrélation des différents fonds avec les différentes classes d’actifs du portefeuille. Cette gestion des risque est primordiale.
Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, la multigestion est plus attractive que la gestion directe mais aussi plus complexe et très technique. Elle requiert une expertise pointue et une forte spécialisation. Les fonds de fonds peuvent constituer un excellent moyen pour implémenter la multigestion.

A propos de l’auteur

Thierry Crovetto – Président Délégué & Directeur des Investissements
TC Stratégie Financière / tcrovetto@tcsf.mc / www.tcsf.mc
TC Stratégie Financière SAM est une société de gestion d’actifs basée à Monaco. En tant qu’entreprise étroitement liée au monde académique, notre approche se concentre sur la recherche qui mène à la fois à des conseils en matière d’allocation d’actifs et à des modèles quantitatifs plus complexes. Des mandats de conseil aux «produits d’investissement en marques blanches», nous cherchons à maximiser les performances des placements tout en minimisant les risques de perte en capital.

Recent Posts